Le K-Taping est une méthode issue de la kinésiologie créée au début des années 1970 par le Dr Kenzo au Japon. Elle permet de soulager les douleurs musculo-articulaires légères sans limiter la mobilité articulaire, grâce à un bandage neuro-musculaire adhésif : le K-Tape.

Les K-Tapes sont de différentes couleurs (bleu, roserouge, beige, noir) et ont une élasticité très proches de celle des muscles. Toutes les bandes ont des propriétés mécaniques semblables et possèdent une membrane imperméable. En fonction du diagnostic et des objectifs thérapeutiques, le choix de la tension, de la direction et de la couleur de la bande va varier.

PRINCIPES D'ACTION DU K-TAPING

Il est important de préciser que le K-Taping n'est pas utilisé comme un traitement mais comme un complément de traitement. C'est une technique de contention neuro-proprioceptive qui permet de conserver la mobilité tout en réduisant la douleur.
Ces résultats sont possibles car les K-Tapes stimulent les mécano-récepteurs de la peau, améliorent la circulation sanguine et le système lymphatique, soutiennent les articulations, améliorent la fonction musculaire et réduisent la douleur.

Le K-Taping peut être utile au quotidien et durant les séances de rééducation ou d'activité physique et sportive. En fonction de l'application du K-Taping, les utilisations thérapeutiques diffèrent  : 

  • La tonification : renforcer l'action du muscle ou d'un groupe musculaire ("K-Tape Tonifiant")
  • La détonification : décontracter le muscle ("K-Tape détonifiant")
  • Le drainage : activation de la circulation sanguine et du système lymphatique ("K-Tape drainant")

UTILISATIONS THÉRAPEUTIQUES EN PODOLOGIE

En podologie, le K-Taping est un outil thérapeutique préconisé pour soulager le patient dans la période d'attente des orthèses plantaires, en complément d'orthèses plantaires ou dans le cas d'une prise en charge globale (ex : posturologie) ou locale (ex : rééducation des déviation axiales).

Plus précisément, cette technique peut être utilisée en complément de traitement pour les pathologies suivantes :

  • Aponévrosite plantaire
  • Tendinite d'achille
  • Tendinite tibial antérieur
  • Tendinite des fibulaires
  • Périostite tibiale

EFFETS DU K-TAPING SUR LE MENTAL

Selon diverses études, le K-Taping apporte un soutient psychologique important aux utilisateurs qui se sentent plus performants et confiants. Ces mécanismes psychologiques sont souvent surprenants et n'excluent pas l'effet placébo car il n'y a pas de réelles preuves scientifiques quand aux effets physiques de cette technique.

Le K-Taping utilise également la "chromothérapie", c'est à dire l'utilisation des énergies de couleurs pour stimuler l'effet dynamisant ou relaxant du corps. Des principes d'action différents sont attribuées aux couleurs des bandes :

  • Le rouge et le rose auraient un effet tonifiant
  • Le bleu et le noir auraient un effet relaxant ou apaisant
  • Le beige pourrait être considéré comme neutre.

TECHNIQUES D'APPLICATION

Seul les professionnels formés à la technique K-Taping savent appliquer correctement les bandes afin d'assurer leur efficacité.
Différentes techniques d'application existent en fonction de la zone et de la douleur à traiter. Voici les plus fréquemment utilisées :

  • Pose en I : forme rectangulaire classique qui a un effet de stabilisation
  • Pose en X : former un X avec deux bandes en I
  • Pose en Y : découper une bande au milieu pour former un Y
  • Pose en éventail : découper des franges sur la bande, elle a pour but d'exercer un drainage lymphatique

Le sens de la pose des bandes est important est influence l'action souhaitée :

  • Action tonifiante ou facilitateur du mouvement : bande qui va du muscle vers sa terminaison (dans le sens de la contraction musculaire)
  • Action relaxante ou inhibitrice du mouvement : bande qui va de la terminaison du muscle vers son origine ou du point mobile vers le point fixe

La tension exercée sur la bande de taping lors de son application va avoir un effet sur son action. Elle peut être étirée jusqu'à 100%

  • Plus la bande est tendue, plus elle exerce une pression sur la zone.
  • Moins étirée, la bande permet un repos musculaire et un drainage.

CONSEILS D'APPLICATION

Les bandes sont imperméables et leur membrane permet l'évaporation. Leur résistance à l'eau permet de les garder plusieurs jours. Voici les conseils d'application :

  1. Nettoyer, sécher et épiler zone de peau sur laquelle la bande va être appliquée.
  2. Couper une bande assez longue pour couvrir la zone à traiter (muscle, tendon, articulation).
  3. Couper les extrémités en arrondi pour une meilleure adhésion.
  4. Retirer la peau et le le film de protection
  5. Poser la bande sur le corps sans toucher la partie collante (astuce : commencer par enlever le milieu puis les extrémités)


Autres conseils pour optimiser la durée de la tape qui peut aller jusqu'à 5 jours :

  • En cas de difficulté lors de la pose, changer la bande mais ne la décollez pas pour la ré appliquer.
  • Après l'application, frotter la bande car la chaleur améliore son adhésion.
  • Attendre quelques heures avant de prendre une douche ou de pratiquer une activité physique car la sueur risque de décoller la bande.
  • Ne pas trop tendre la bande si le patient a la peau fragilisée.

CAS PRATIQUES

Aiguë ou surcharge : terminaison vers l’origine avec 15 à 25% de tension, code couleur bleu, détendre apaiser = détonifiant.
Lésion chronique ou atrophie : origine vers la terminaison avec 25 à 50% de tension, code couleurs rouge, stimuler renforcer = tonifiant.
Drainage lymphatique : base du tape sur le circuit lymphatique avec 0% de tension.
Correction 50 à 100% de tension.

CONTRES INDICATIONS

Il est déconseillé d'appliquer des k-tape dans les cas suivants :

  • Plaies ouvertes
  • Cicatrices non fermées
  • Pathologies dermatologiques (ex : psoriasis, eczéma)
  • Allergie à l'agent collant

Nos K-taping

Nouveau compte S'inscrire